En hausse

Protein Low Carb Bar

  • Barre de protéines à faible teneur en glucides avec 32% de protéines
  • Protéines laitières de haute qualité
  • Seulement 2 g de sucre par barre
  • Un en-cas idéal dans la vie de tous les jours
Arôme
Unité de vente
Qté
En stock
CHF 2,00

Payer 2,00 CHF pour l'Aroma Mocca-White Choco au lieu de 3,00 CHF (raison : date de durabilité minimale 08.20) / Choco Brownie n'est pas disponible jusqu'au 19.06.2020.
Ajouter à la liste d'envie Ajouter à la liste d'envie

Protein Low Carb Bar

Les barres PROTEIN LOW CARB de SPONSER® complètent un régime pauvre en glucides (par exemple, faible en glucides, riche en protéines) de manière savoureuse et pratique. La barre est particulièrement adaptée comme en-cas protéiné rapide et riche en fibres dans la vie quotidienne et avant et après le sport.

Les barres populaires en 2 saveurs savoureuses fournissent au corps des protéines importantes avec une faible teneur en glucides. Un apport suffisant de protéines à l'organisme est crucial pour contrecarrer la perte de masse musculaire dans les phases de réduction de l'apport calorique. La barre PROTEIN LOW CARB BAR procure une satiété supplémentaire et durable par rapport aux barres protéiniques et glucidiques classiques. Il fournit une forte proportion de protéines et de fibres alimentaires avec une très faible teneur en glucides.

La BARRE DE PROTÉINES À FAIBLE TENEUR EN CARBES ne contient que 2 g de sucre, mais de précieuses fibres alimentaires ainsi que 17 g de protéines, qui assurent le maintien de la masse musculaire, en particulier dans le cadre d'un régime à faible teneur en calories. Les barres protéinées sont exemptes de gluten et ne contiennent ni colorants ni conservateurs.

Note :
Conserver dans un endroit frais et sec. En raison de la nouvelle technologie de production, qui crée le savoureux profil multicouche des barres, il peut arriver que les couches n'adhèrent que faiblement les unes aux autres ou s'effritent un peu comme un gâteau. Toutefois, cela n'a aucune influence sur la qualité du bar.

Read more

Prepare
Before
During
After
Water
Milk

Application

Avant ou après une activité physique ou comme collation lors de petit creux.

Select flavor

 

PER 100 G

Portion

(50 g)

energie kJ (kcal)

1250 (300)

625 (150)

lipides

8.0 g

4.0 g

dont acides gras saturés

3.3 g

1.6 g

glucides

5.8 g

2.9 g

     dont sucres

4.2 g

2.1 g

fibres alimentaires

39 g

19 g

protéines

32 g

16 g

sel

0.66 g

0.33 g

Ingrédients: Protéines de lait, fibres alimentaires (isomalto-oligosaccharides*, chicorée, polydextrose, acacia), beurre de cacao, arômes (contient du lait), huile de tournesol, cafè 0.4%, sel, crème en poudre, édulcorants (glycosides de stéviol, sucralose). Peut contenir des traces d’œuf, de soya, de sésame, de noix et d’arachides. Exempt de gluten. *source de glucose.

Développé en Suisse et fabriqué en Hollande

Article

Perdre du poids

Gagner du muscle

À l'article »

Perdre du poids

Gagner du muscle

À l'article »

Conseils sur les protéines

Pour les sports d'endurance

À l'article »

NOUVEL AROME: Protein Low Carb Bar

La barre protéinée à faible teneur en glucides est maintenant également disponible dans les saveurs Choco-Brownie et Mocca-White Chocolate.

À l'article »

Plus d'articles

Perdre du poids

Comment perdre du poids et gagner du muscle

Quiconque souhaite réduire son poids et son taux de graisse corporelle, doit tout d’abord atteindre un bilan énergétique négatif. Pour ce faire, 2 options sont à disposition, idéalement en combinaison :

1. Augmenter la consommation de calories = activité physique supplémentaire
2. Minimiser l’apport calorique

Augmenter la consommation de calories – entraînement de force ou d’endurance ?
L’activité physique devrait non seulement être une pure mesure pour augmenter la consommation d’énergie, mais devrait idéalement également inclure des éléments d’entraînement de force ciblés dans le but de développer la musculature. Etant donné que les muscles brûlent plus de calories que les tissus adipeux, même à l’état passif, une augmentation de la masse musculaire permet donc d’atteindre un métabolisme de base et par conséquent un besoin calorique quotidien plus élevé.
De plus, il est de nos jours bien documenté que les entrainements par intervalles de haute intensité (HIIT) sont plus efficaces que les unités d’endurance de longue durée modérées en termes de calories brûlées et de perte de graisse. Les entraînements HIIT est caractérisé par des intervalles courts et intensifs de par ex. 10 x 60 secondes à 90% de la fréquence cardiaque maximale, avec des pauses de 60 secondes. Peu importe que vous vous entraîniez à jeun ou à saturation, car la consommation calorique après un tel effort reste plus élevé pendant une longue période (« effet de postcombustion »). En parallèle, il est de mise d’observer une alimentation équilibrée, simultanément riche en protéines et pauvre en glucides. Contrairement aux longues séances d’endurances, les entraînements HIIT sont beaucoup plus efficaces en terme de temps.

Réduire l’apport calorique – Triple action d’un apport en protéines élevé
Sur le plan nutritionnel, l’approche la plus simple et la plus efficace consiste à augmenter la consommation de protéines. Entre-temps, les données cliniques prouvant l’effet rassasiant, préservant la musculature et consommateur d’énergie (thermogénique) des protéines abondent.

• Les protéines ont besoin de plus d’énergie pour être digérées que les graisses ou les glucides : environ 20-30% des calories provenant des protéines sont utilisées pour la digestion et consommées sous forme de chaleur (thermogenèse). Pour les glucides, c’est environ 5-10%.
• Les protéines sont digérées plus lentement que les glucides, ce qui augmente le temps de satiété et maintient le taux d’insuline bas. Cela favorise également le métabolisme des graisses.
• Les protéines soutiennent la constitution et le maintien de la masse musculaire. Étant donné qu’en cas de bilan énergétique négatif, les protéines sont également utilisées comme source d’énergie par le corps, un apport accru en protéines durant un régime devient d’autant plus important.
• L’augmentation de l’apport en protéines est encore plus importante pour les personnes suivant un régime végétarien ou végétalien. En raison de la valeur plus faible des protéines végétales par rapport aux protéines animales, une combinaison de plusieurs sources et un apport légèrement supérieur sont nécessaires.

Mise en place de mesures nutritionnelles au quotidien
Notre recommandation la plus importante : pas de résolutions et de mesures radicales ! Les changements doux et gérables de manière flexible sont les plus durables. D’autres ajustements peuvent être effectués progressivement selon les besoins. Commencez par les mesures suivantes ou des mesures similaires :

• Réduire les glucides : réduisez votre apport en glucides plusieurs fois par semaine et mangez à la place plus de salade et/ou de légumes. Restez généralement prudent avec les glucides et les sucres rapides en particulier, car ils ne rassasient que peu et influencent également les niveaux d’insuline, ce qui a un effet négatif sur la combustion des graisses.
• Source de protéines de haute qualité : prévoyez toujours une source de protéines de haute qualité pour tous les repas principaux. Il peut s’agir de produits laitiers, de viande, de poisson, mais également de sources végétales combinées.
• Fibres alimentaires : une teneur élevée en fibres (salade, champignons, légumineuses, céréales complètes et beaucoup de légumes) favorise la satiété et la digestion.
• Remplacez 2-4 repas par semaine par un shake protéiné, complété par une portion de salade ou de légumes. Particulièrement adapté pour le soir.
• Planifiez à l’avance des collations pratiques. Évitez le plus possibles les encas sucrés entre les repas et essayez plutôt de les remplacer par un shake protéiné ou une barre protéinée. Si vous avez parfois des fringales, planifiez à l’avance et préparez des collations pratiques (par ex. des noix, PROTEIN LOW CARB BAR).
• Des légumes à la place des fruits. Les fruits sont pourtant sains, mais ils contiennent beaucoup de sucre. Préférez-leur plutôt les crudités (tomates, poivrons, etc.)
• Peu de glucides le soir. Essayez de ne plus consommer de glucides tard le soir. Un repas tardif devrait plutôt être constitué de protéines essentiellement, mais peut également contenir des matières grasses (par ex. un shake protéiné, du fromage, des noix).

Ces mesures douces et adaptables vous donnent la flexibilité nécessaire pour réagir aux envies, invitations, entorses, etc. Ces petits pas sont également plus faciles à suivre que les régimes intensifs, car elles ne nécessitent que des changements mineurs de comportement et aucune sensation de faim n’apparait. Vous pouvez donc changer votre alimentation lentement mais sûrement et ainsi trouver votre profil individuel approprié.

Conclusion : stratégie combinée entre nutrition et entraînement
Une perte de poids devrait être obtenue grâce à une combinaison de changements du régime alimentaire et de l’augmentation de l’activité physique, qui conduisent à une modification de la conduite y relative pour un succès à long terme. Les nouveaux modèles de conduite doivent vous convenir, s’adapter à votre vie quotidienne et faire partie intégrante de votre style de vie ! Seul un changement permanent (à vie) vous protège contre l’effet yo-yo.

Procurez-vous dès maintenant l'offre "Shape your Body Bundle" à des conditions spéciales.

Auteur : Remo Jutzeler
Chef Recherche et Développement chez SPONSER SPORT FOOD
Dipl. Ing. Technologie alimentaire HES
MAS Nutrition & Santé ETHZ

18. 01. 2020
À l'article »

Perdre du poids

Comment perdre du poids et gagner du muscle

Quiconque souhaite réduire son poids et son taux de graisse corporelle, doit tout d’abord atteindre un bilan énergétique négatif. Pour ce faire, 2 options sont à disposition, idéalement en combinaison :
1. Augmenter la consommation de calories = activité physique supplémentaire
2. Minimiser l’apport calorique

Augmenter la consommation de calories – entraînement de force ou d’endurance ?
L’activité physique devrait non seulement être une pure mesure pour augmenter la consommation d’énergie, mais devrait idéalement également inclure des éléments d’entraînement de force ciblés dans le but de développer la musculature. Etant donné que les muscles brûlent plus de calories que les tissus adipeux, même à l’état passif, une augmentation de la masse musculaire permet donc d’atteindre un métabolisme de base et par conséquent un besoin calorique quotidien plus élevé.
De plus, il est de nos jours bien documenté que les entrainements par intervalles de haute intensité (HIIT) sont plus efficaces que les unités d’endurance de longue durée modérées en termes de calories brûlées et de perte de graisse. Les entraînements HIIT est caractérisé par des intervalles courts et intensifs de par ex. 10 x 60 secondes à 90% de la fréquence cardiaque maximale, avec des pauses de 60 secondes. Peu importe que vous vous entraîniez à jeun ou à saturation, car la consommation calorique après un tel effort reste plus élevé pendant une longue période (« effet de postcombustion »). En parallèle, il est de mise d’observer une alimentation équilibrée, simultanément riche en protéines et pauvre en glucides. Contrairement aux longues séances d’endurances, les entraînements HIIT sont beaucoup plus efficaces en terme de temps.

Réduire l’apport calorique – Triple action d’un apport en protéines élevé
Sur le plan nutritionnel, l’approche la plus simple et la plus efficace consiste à augmenter la consommation de protéines. Entre-temps, les données cliniques prouvant l’effet rassasiant, préservant la musculature et consommateur d’énergie (thermogénique) des protéines abondent.
• Les protéines ont besoin de plus d’énergie pour être digérées que les graisses ou les glucides : environ 20-30% des calories provenant des protéines sont utilisées pour la digestion et consommées sous forme de chaleur (thermogenèse). Pour les glucides, c’est environ 5-10%.
• Les protéines sont digérées plus lentement que les glucides, ce qui augmente le temps de satiété et maintient le taux d’insuline bas. Cela favorise également le métabolisme des graisses.
• Les protéines soutiennent la constitution et le maintien de la masse musculaire. Étant donné qu’en cas de bilan énergétique négatif, les protéines sont également utilisées comme source d’énergie par le corps, un apport accru en protéines durant un régime devient d’autant plus important.
• L’augmentation de l’apport en protéines est encore plus importante pour les personnes suivant un régime végétarien ou végétalien. En raison de la valeur plus faible des protéines végétales par rapport aux protéines animales, une combinaison de plusieurs sources et un apport légèrement supérieur sont nécessaires.

Mise en place de mesures nutritionnelles au quotidien
Notre recommandation la plus importante : pas de résolutions et de mesures radicales ! Les changements doux et gérables de manière flexible sont les plus durables. D’autres ajustements peuvent être effectués progressivement selon les besoins. Commencez par les mesures suivantes ou des mesures similaires :
• Réduire les glucides : réduisez votre apport en glucides plusieurs fois par semaine et mangez à la place plus de salade et/ou de légumes. Restez généralement prudent avec les glucides et les sucres rapides en particulier, car ils ne rassasient que peu et influencent également les niveaux d’insuline, ce qui a un effet négatif sur la combustion des graisses.
• Source de protéines de haute qualité : prévoyez toujours une source de protéines de haute qualité pour tous les repas principaux. Il peut s’agir de produits laitiers, de viande, de poisson, mais également de sources végétales combinées.
• Fibres alimentaires : une teneur élevée en fibres (salade, champignons, légumineuses, céréales complètes et beaucoup de légumes) favorise la satiété et la digestion.
• Remplacez 2-4 repas par semaine par un shake protéiné, complété par une portion de salade ou de légumes. Particulièrement adapté pour le soir.
• Planifiez à l’avance des collations pratiques. Évitez le plus possibles les encas sucrés entre les repas et essayez plutôt de les remplacer par un shake protéiné ou une barre protéinée. Si vous avez parfois des fringales, planifiez à l’avance et préparez des collations pratiques (par ex. des noix, PROTEIN LOW CARB BAR).
• Des légumes à la place des fruits. Les fruits sont pourtant sains, mais ils contiennent beaucoup de sucre. Préférez-leur plutôt les crudités (tomates, poivrons, etc.)
• Peu de glucides le soir. Essayez de ne plus consommer de glucides tard le soir. Un repas tardif devrait plutôt être constitué de protéines essentiellement, mais peut également contenir des matières grasses (par ex. un shake protéiné, du fromage, des noix).

Ces mesures douces et adaptables vous donnent la flexibilité nécessaire pour réagir aux envies, invitations, entorses, etc. Ces petits pas sont également plus faciles à suivre que les régimes intensifs, car elles ne nécessitent que des changements mineurs de comportement et aucune sensation de faim n’apparait. Vous pouvez donc changer votre alimentation lentement mais sûrement et ainsi trouver votre profil individuel approprié.

Conclusion : stratégie combinée entre nutrition et entraînement
Une perte de poids devrait être obtenue grâce à une combinaison de changements du régime alimentaire et de l’augmentation de l’activité physique, qui conduisent à une modification de la conduite y relative pour un succès à long terme. Les nouveaux modèles de conduite doivent vous convenir, s’adapter à votre vie quotidienne et faire partie intégrante de votre style de vie ! Seul un changement permanent (à vie) vous protège contre l’effet yo-yo.

Auteur : Remo Jutzeler
Chef Recherche et Développement chez SPONSER SPORT FOOD
Dipl. Ing. Technologie alimentaire HES
MAS Nutrition & Santé ETHZ

Autres articles sur le sujet
Minimisez l’apport calorique et augmentez la consommation de protéines
Thermogenèse
Protéines : Pour la régénération, la masse musculaire, le contrôle pondéral et les défenses immunitaires
Les protéines prises avant le coucher améliorent la récupération et la constitution pendant la nuit

18. 01. 2020
À l'article »

Conseils sur les protéines

Protéines : Pour la régénération, la masse musculaire, le contrôle pondéral et les défenses immunitaires

Pour les athlètes d’endurance, il est essentiellement question de régénération, de constitution et de maintien de la masse musculaire, de contrôle pondéral et les défenses immunitaires.

Régénération
Pour la régénération et la réparation de vos muscles fatigués, vous avez besoin des composants appropriés. Pour une régénération optimale, vous devez prendre le plus rapidement possible après l’effort env. 20 à 30 g de sources de protéines de qualité, rapidement assimilées. Les protéines de petit-lait sont idéales, par ex. WHEY PROTEIN ou un shake de récupération tel que PRO RECOVERY.
Etant donné que votre métabolisme tourne à plein régime encore quelques heures après des entraînements intensifs et des compétitions, vous devez veiller à répéter un apport en protéines toutes les 3-4 heures. A cette fin, des protéines de base à composants multiples telles que MULTI PROTEIN, ainsi que WHEY CONCENTRATE ou un aliment solide sous forme de barre protéinée, telle que PROTEIN LOW CARB BAR ou PROTEIN 36 BAR sont tout à fait adaptés.
Le sommeil est la phase la plus importante de la régénération. Afin de raccourcir la phase catabolique, il est recommandé que l’afflux d’acides aminés dure le plus longtemps possible pendant les heures de repos nocturne. Les protéines à composants multiples telles que MULTI PROTEIN ou les protéines dites de nuit comme CASEIN représentent des sources de protéines idéales car elles sont digérées lentement et de manière constante.

Constitution de la force et de la masse musculaire
Pour les entraînements de constitution de la force et de la masse musculaire, les mêmes principes que pour la régénération s’appliquent en ce qui concerne l’apport en protéines, mais idéalement avec des quantités totales de protéines légèrement supérieures. De plus, il est important de garder un bilan calorique net positif. Cela signifie que plus d’énergie doit être consommée au cours de la journée que brûlée.

Contrôle pondéral
Pour perdre du poids, vous avez besoin d’un bilan énergétique négatif. Cela signifie que vous devez utiliser plus d’énergie que vous n’en absorbez. Un apport régulier et accru en protéines joue également un rôle crucial dans les phases de perte de poids. D’une part, les protéines ont un taux de saturation plus élevé que les glucides, d’autre part, vous avez besoin de plus d’énergie pour la digestion des protéines, ce qui signifie moins de calories absorbées. Les protéines sont également importantes pendant un régime car elles neutralisent la dégradation de la musculature et des structures importantes de l’organisme.

Défenses immunitaires
Les protéines sont le matériau de construction et la source d’énergie principal du système immunitaire. Par conséquent, vos besoins en protéines augmentent considérablement dans le cas d’une infection ! Afin d’empêcher la propagation d’agents pathogènes viraux ou bactériens, un grand nombre de cellules de défense et de facteurs immunitaires doivent être produits rapidement.

Auteur : Remo Jutzeler
Chef Recherche et Développement chez SPONSER SPORT FOOD
Dipl. Ing. Technologie alimentaire HES
MAS Nutrition & Santé ETHZ

05. 11. 2019
À l'article »

NOUVEL AROME: Protein Low Carb Bar

PROTEIN LOW CARB de SPONSER complète un régime alimentaire pauvre en glucides (low carb, high protein) de manière pratique et savoureuse. Cette barre convient particulièrement bien comme collation rapide et rassasiante au quotidien ou avant et après un effort. La nouvelle famille de barres disponibles en 3 arômes différents fournit à l’organisme des protéines importantes pour le maintien et le développement de la masse musculaire. Ne contient que 2 g de sucre par barre, ceci par un taux de 30% de protéines et avec de précieuses fibres alimentaires. Les barres PROTEIN LOW CARB sont exemptes de gluten et ne contiennent ni colorants artificiels, ni agents conservateurs.

18. 01. 2019
À l'article »

Plus d'articles

Pour compléter les produits

Smartshake™ Original Shaker Détails de l'information
CHF 6,00
  • Les gouttes ne s'échappe pas
  • Contient un réservoir à poudre
  • Capacité de 600 ml
CHF 29,50
  • Protéines multi-composantes : lactosérum, caséine et ovalbumine
  • Utilisation polyvalente : musculation, récupération, remplacement de...
CHF 29,50
  • Whey de lactosérum « nourri à l'herbe » de la plus haute qualité et valeur
  • Procédé de fabrication CFM doux pour une qualité...
CHF 12,50
  • Bouchon à vis plus sûr
  • Facile à nettoyer
  • Lavable au lave-vaisselle
Gourde originale 750ml Détails de l'information
CHF 2,00
  • Sans plastifiant ni bisphénol A
  • Lavable au lave-vaisselle
  • Convient pour les boissons jusqu'à 60°C