Vers le haut

Nutrition E-Bike

Les sportifs d’E-Bike bénéficient également d'une alimentation sportive appropriée

Il est évident que la conduite d'un e-bike peut être tout aussi sportive que celle d'un vélo sans assistance, la randonnée ou le ski de fond. En fin de compte, c'est uniquement l'effort musculaire qui détermine si un effort est considéré comme une activité physiquement exigeante ou une simple promenade à vélo. Plus l'assistance du moteur est faible, plus la consommation réelle de calories est élevée, bien que cela dépend naturellement aussi du poids du cycliste et de sa vitesse. Pour éviter les fringales, les sensations de faiblesse ou les baisses de performance lorsqu’on est en selle sur un e-bike, il faut accorder autant d'attention à l’alimentation qu’aux autres activités d'endurance. Les conseils les plus importants et les recommandations de produits pour les utilisateurs d’E-Bike :

Boire
À boire en fonction de la soif, idéalement autour de 0,4-0,8 litre par heure. En cas de températures chaudes et de forte transpiration, consommer non seulement des liquides mais aussi des sels minéraux. SPONSER® recommande à cet effet les boissons sportives ISOTONIC à l'arôme prononcé et COMPETITION® sans acide et légèrement aromatisé (toutes deux sous forme de poudre à mélanger) ou les comprimés effervescents hypocaloriques ELECTROLYTES.

Manger
Toute personne qui se déplace pendant plus d'une heure ou de manière particulièrement intensive sur un vélo électrique devrait absorber de l'énergie sous forme de glucides à partir de 45 minutes environ, afin d'éviter les fameuses fringales lors d'un circuit plus long. Il peut s'agir d'un aliment solide comme une banane mûre, un petit Biberli, une CEREAL ENERGY BAR ou une OAT PACK. Si le dénivelé est important ou si on a occasionnellement des problèmes d'estomac sous l'effet du stress, utiliser des LIQUID ENERGY GELS en tube ou en sachet.

Nutrition sportive ou un menu ?
Les adeptes du E-Bike aiment s'arrêter pour prendre un café, une salade, un morceau de gâteau ou même une portion de frites. Il n'y a rien de mal à cela en soi. Il faut juste savoir que les aliments gras et indigestes restent longtemps dans l'estomac et peuvent donc rendre la deuxième partie du tour plus difficile. Il serait plus judicieux de s'en remettre à une alimentation sportive spécifique et facile à digérer pendant une excursion et de ne s'offrir les gourmandises qu'après l’effort.

Conseils supplémentaires pour les crampes
Il est recommandé aux sportifs qui sont sujets à des crampes musculaires pendant l'exercice de prendre le shot surpuissant MUSCLE RELAX. La petite bouteille se glisse dans chaque poche de maillot et peut rapidement mettre fin aux crampes. Les SALT CAPS,, dissoutes dans l'eau, rendent également de précieux services en cas de crampes en selle.

Récupération sur les tours de plusieurs jours
Les E-Bikers qui partent en tournée pendant plusieurs jours d'affilée doivent s'assurer qu'ils absorbent des liquides, des glucides et suffisamment de protéines le plus rapidement possible lorsqu'ils terminent l'étape ; idéalement avant de prendre une douche et de s'étirer ! Pour la récupération, les RECOVERY SHAKE ou les PROTEIN DRINKS conviennent tout aussi bien que les boissons non alcoolisées, les snacks salés, les cubes de fromage, etc. Ces aliments aident les muscles à récupérer rapidement après les efforts sportifs et à retrouver la forme le lendemain.

Articles associés
sur le sujet de » performance d'endurance
sur le sujet de » liquides
aperçu » boissons sportives
aperçu » barres
aperçu » produits pour la récuperation