En hausse

Whey Isolate 94

  • Whey de lactosérum « nourri à l'herbe » de la plus haute qualité et valeur
  • Procédé de fabrication CFM doux pour une qualité irréprochable
  • Idéal pour construire et maintenir la masse musculaire et favoriser la régénération
  • Soutien diététique à la perte de poids et à la rééducation
  • Faible en gras et en glucides, sans lactose
Arôme
Unité de vente
Qté
En stock
CHF 29,50

Ajouter à la liste d'envie Ajouter à la liste d'envie

Whey Isolate 94

La liste récapitulative «comparison entre les POUDRE DE PROTEINES»

WHEY ISOLATE 94 by SPONSER® est un isolat de protéine de lactosérum pur des vaches nourries à l'herbe de la plus haute qualité. Idéal pour les besoins quotidiens en protéines nécessaires à la construction et au maintien de la masse musculaire, pour favoriser la récupération et pour favoriser la perte de poids dans le cadre d'un régime pauvre en calories. La valeur biologique élevée (170 selon Oser) ainsi qu'un procédé de fabrication doux (CFM ou Cross Flow Filtration) pour une qualité aussi naturelle que possible qui soulignent notre exigence de qualité.

WHEY ISOLATE 94 est le plus "pur" de tous les produits protéiques. Le procédé de production CFM élimine en douceur le lactose et les graisses. Le résultat est un produit final à base de protéines de lactosérum sans lactose, très digeste et à très haute teneur en protéines (90% en poudre pure, 94% de matière sèche). Il a également une teneur naturellement élevée en BCAA d'environ 25%. Grâce à la haute qualité des protéines, la construction musculaire des objectifs ainsi que la réduction du poids peuvent être soutenus de la même manière. WHEY ISOLATE 94 convient également aux personnes actives et convalescentes ayant un besoin accru en protéines ainsi qu'à la récupération dans les sports d'endurance.

La protéine de lactosérum est considérée comme la protéine la plus complète, avec le rapport idéal des neuf acides aminés essentiels. Le corps humain ne peut pas produire lui-même ces acides aminés vitaux, mais doit les absorber avec l’alimentation.

Il est important de savoir :

Ceux qui réagissent au lactose par des flatulences et des douleurs abdominales peuvent consommer sans problème la WHEY ISOLATE 94 sans lactose. Ceci s'applique également à la PREMIUM WHEY HYDRO. De plus, nous aimerions souligner que certains fabricants douteux déclarent des teneurs en protéines trop élevées et s'approvisionnent en matières premières de sources douteuses.Vous en apprendrez plus à ce sujet dans cet article.

Read more

Prepare
Before
During
After
Water
Milk

Application

Prendre jusqu'à environ 30 minutes avant et/ou immédiatement après l'entraînement ou pour compléter l'apport quotidien en protéines selon les besoins.

 

Preparation

Mélanger 20 à 30 g de poudre dans environ 200 à 300 ml d'eau froide ou de lait et agiter.

Select flavor

Typische Nährwerte/valeur nutritive/ nutrition facts/voedingswaarde

per 100 g Pulver/ poudre/ powder/ poeder

1 portion

(20 g)

Energie/energy kJ (kcal)

1530 (360)

306 (72)

Fett/lipides/fat/vetten

< 0.5 g

< 0.1 g

davon gesättigte Fettsäuren/dont acides gras saturés/of which saturated fatty acids/waarvan verzadigde vetzuuren

< 0.3 g

0 g

Kohlenhydrate/glucides/carbohydrates/koolhydraten

0.2 g

< 0.1 g

davon Zuckerarten/dont sucres/of which sugars/waarvan suikersorten

0.2 g

< 0.1 g

Ballaststoffe/fibres alimentaires/fibres/voedingsvezels

0 g

0 g

Eiweiss/protéines/protein/eiwitten

90 g

18 g

Salz/sel/salt/zout***

0.30 g

0.06 g

Aminosäuren/acides aminés/amino acids/ aminozuren per 100 g Reinprotein/protéine pure/pure protein/puur eiwit:

essential

Histidin

1.9 g

Isoleucin

7.1 g

Leucin

11.6 g

Lysin

10.1 g

Methionin + Cystin

4.3 g

Phenylalanin + Tyrosin

6.6 g

Threonin

8.3 g

Tryptophan

2.0 g

Valin

6.2 g

non-essential

Alanin

5.5 g

Arginin

1.9 g

Asparaginsäure

11.5 g

Glutaminsäure

20.5 g

Glycin

1.7 g

Prolin

6.1 g

Serin

4.6 g

Ingrédients: Isolat de protéines de petit-lait, emulsifier lécithine de tournesol.

Développé en Suisse et fabriqué en Irelande

MINERALSTOFFE/SELS MINÉRAUX/ MINERALS/MINERALSTOFFEN

%NRV*

%NRV*

Calcium

500 mg

63%

100 mg

13%

Magnesium/magnésium

70 mg

19%

14 mg

4%

Phosphor(e)/phosphorus/fosfor

180 mg

26%

36 mg

5%

Kalium/potassium

300 mg

15%

60 mg

3%

 

 

 

 

 


*Nährstoffbezugswerte/valeurs nutritionnelles de référence/nutrient reference values/voedingswaardereferenties
**berechnet aus natürlichem Natriumgehalt (120 mg/100 g), kein Kochsalz zugesetzt/
calculated from natural sodium content, no salt added.

Article

Comment renforcer ton système immunitaire

9 conseils pour renforcer notre système immunitaire

À l'article »

Protéines de petit-lait

Pour la perte de poids

À l'article »

Conseils sur les protéines

Pour les sports d'endurance

À l'article »

Régénération en cyclisme

Conseils pour les courses par étape

À l'article »

Jeannine Gmelin

Vice-championne d'Europe

À l'article »

Plus d'articles

Comment renforcer ton système immunitaire

9 conseils pour renforcer notre système immunitaire

Le système immunitaire est essentiel pour l'homme. Il protège l'organisme contre les agents pathogènes tels que les virus ou les bactéries qui peuvent provoquer des maladies. Une fois que l'agent pathogène est entré dans l'organisme, le système immunitaire est chargé de le combattre de diverses manières.

Une forte défense immunitaire vous aide à rester en forme, efficace et résistant aux maladies.

Mais comment pouvons-nous soutenir notre système immunitaire ? Tout d'abord : notre alimentation a une grande influence sur celle-ci. Nous avons rassemblé ci-dessous quelques conseils importants pour toi.

» 9 conseils pour renforcer notre système immunitaire (PDF)

1. Quantité suffisante de protéines et de micronutriments

Veille à avoir une alimentation équilibrée et variée, avec beaucoup de légumes et de fruits. Cela permet d'assurer un approvisionnement en micronutriments vitaux à forte densité nutritionnelle. En outre, un apport suffisant en protéines est également crucial, car un métabolisme optimal des protéines est non seulement important pour la construction et le maintien de la masse musculaire, mais aussi pour de nombreuses autres fonctions (par exemple, les enzymes, les hormones, le système immunitaire).

De solides défenses dépendent non seulement des protéines, des vitamines et des minéraux, mais aussi d'une flore intestinale saine. De plus, il existe un certain nombre d'autres nutriments qui, en raison de leurs propriétés spécifiques, offrent un large spectre d'effets et contribuent ainsi à un mode de vie actif et vital.
Suisse: Cliquez ici pour trouver les bons produits.
Europe: Cliquez ici pour trouver les bons produits.

CONSEIL : Veille à prendre environ 25 g de protéines toutes les 3-4 heures. Si les repas ne permettent pas de les couvrir suffisamment (par exemple l'après-midi), les compléments de protéines (barres protéinées, milk-shakes protéinés) constituent une alternative pratique et de qualité.
Suisse: Tu trouveras ici les bons produits protéiques.
Europe: Tu trouveras ici les bons produits protéiques.

2. Soleil et la vitamine D

La vitamine D joue un rôle important pour le système immunitaire et les propres défenses de l'organisme. Elle est principalement formée dans la peau par les rayons du soleil. Une carence en vitamine D est donc particulièrement fréquente pendant les mois d'hiver. La carence en vitamine D est très courante, surtout dans les pays où le nombre d'heures d'ensoleillement est faible, comme au nord des Alpes, et elle est accentué par un mode de vie sédentaire et une protection solaire éventuellement excessive. En Suisse, environ 50 % de la population totale, avec une proportion plus élevée de personnes âgées, souffre d'une carence en vitamine D.

La vitamine D est la seule vitamine qui peut être produite par le corps lui-même. Lorsque la lumière du soleil (rayons UV) frappe la peau, la vitamine D est produite, à moins qu'une protection solaire ne soit appliquée, ce qui empêche presque complètement sa formation. Le moment de la journée où la proportion de rayons UV est la plus élevée est à midi, mais c'est aussi à ce moment que l'intensité du soleil est la plus élevée et que le risque de coup de soleil est le plus grand. Alors comment procéder pour avoir suffisamment de vitamine D ?

- une courte exposition au soleil : déjà environ 15-20 minutes au soleil de midi suffisent pour remplir les réserves de vitamine D. Pendant cette période, la protection du corps contre les coups de soleil nocifs est généralement suffisante.
- l'apport de vitamine D par le biais de compléments alimentaires. Un moyen simple de fournir de la vitamine D à l'organisme malgré la protection solaire.

CONSEIL : OMEGA 3 PLUS de SPONSER contient de précieux acides gras oméga 3 ainsi qu'une ration quotidienne en vitamine D.

3. Le sport et l'exercice

Le sport a de nombreuses façons d’influencer la santé et le système immunitaire. L'exercice a un effet positif sur le corps et l'esprit, et contribue ainsi à la santé, par exemple par la libération accrue d'hormones du bonheur. Le sport a également un effet direct sur notre système immunitaire. L'activation de la circulation améliore non seulement la condition physique et le bien-être général, elle entraîne et prépare également le système immunitaire et ses différents mécanismes. Le sport réduit également le stress. Cela a un effet positif sur la qualité du sommeil, qui est également un pilier important d'un système immunitaire fort.

Que ce soit la course à pied, le cyclisme, les longues marches ou l'entraînement en salle. Fais ce qu’il te plaît ! Même un exercice court et modéré de 20 minutes est efficace à bien des égards, par exemple en tant qu'anti-inflammatoire.

Charge modérée : Note qu'un entrainement trop exigeant peut également avoir l'effet inverse. Si le système immunitaire fonctionne déjà à plein régime, il n'est pas recommandé de faire des exercices durs. Il est donc important que tu ne fasses pas d'exercice si tu as une infection ! Le corps a alors besoin de repos et un stress supplémentaire ne fait que ralentir la récupération.

CONSEIL : Fais de l'exercice quotidiennement, de façon modérée et sous la forme qui te plaît le plus. Que tu aies besoin de soutien pour tes unités d'endurance, de musculation ou de remise en forme, tu trouveras ici l’aide adéquate grâce aux filtres :
Suisse: à l'assortiment
Europe: à l'assortiment 

4. Réduire le stress & humeur positive

Le stress constant te rend malade ! Il a un effet négatif sur le système immunitaire, provoque une augmentation des niveaux d'hormones de stress et affaiblit donc considérablement l'organisme.

Pour l'homme, le stress ou les hormones de stress libérées (principalement l'adrénaline et le cortisol) ont un sens du point de vue de l'évolution en tant que réaction à court terme de l'organisme à une situation exceptionnelle, telle qu'une fuite ou un combat. Ils assurent ici la libération de réserves d'énergie supplémentaires du corps, ce qui nous rend plus efficaces. La seule différence est qu'un niveau élevé d'hormones de stress n'est pas destiné à être un état permanent.

D'innombrables études ont déjà porté sur les effets du stress sur le système immunitaire (psycho-neuro-immunologie). Le résultat a toujours été le même : en cas de stress permanent, le nombre total de cellules immunitaires dans le sang ainsi que leur activité diminuent, ce qui affaiblit la défense immunitaire. Par conséquent, nous tombons malades plus tôt et plus souvent car les virus, les bactéries et les germes trouvent moins de résistance. Une flore intestinale saine, en tant que barrière importante contre les germes pathogènes, est également cruciale dans ce contexte, afin que ceux-ci ne puissent même pas pénétrer dans le sang.

Pour une flore intestinale saine, la nutrition est d'une importance capitale. Une alimentation riche en sucre augmente le taux d'hormones du stress (cortisol), tandis qu'une alimentation riche en fibres alimentaires (salade, légumes) a un effet prébiotique et favorise une flore intestinale saine. Les aliments fermentés (choucroute, yaourt, fromage, etc.) ont également un effet positif en raison des bactéries probiotiques qu'ils contiennent.

CONSEIL : dans la mesure du possible, essaie d'éliminer les circonstances stressantes et de te détendre consciemment. Le sport, la musique, une promenade ou la méditation t’aident. Peu importe ce que c'est, découvre ce qui te convient et utilise-le ! Manger une alimentation variée et saine, riche en fibres, et éviter les aliments sucrés.
Suisse: aux produits recommandés
Allemange: aux produits recommandés

5. Un sommeil suffisant

Mieux nous dormons, plus notre système immunitaire peut fonctionner de manière optimale !

Un bon sommeil soutient notre système immunitaire. Le manque de sommeil, en revanche, fait que nos cellules de défense, qui recherchent et tuent les cellules infectées, fonctionnent moins bien. Moins d'anticorps sont produits. Cependant, ces derniers sont essentiels dans la lutte contre les agents pathogènes (virus, bactéries, etc.) et donc une condition préalable pour rester en bonne santé et, si possible, ne pas tomber malade.

Le manque de sommeil a également un effet indirect sur notre système immunitaire, car les hormones du stress ne peuvent plus être décomposées aussi bien (voir conseil 4). Aujourd'hui, le manque de sommeil est l'une des plus grandes causes de stress, avec des conséquences considérables !

La quantité et la qualité sont toutes deux cruciales pour le sommeil. La plupart des recherches suggèrent que 7 à 9 heures sont idéales pour la majorité des gens. De nombreuses personnes semblent avoir de plus en plus de mal à trouver un sommeil profond et de qualité. Une bonne hygiène du sommeil peut aider. Par exemple : heure régulière pour se lever et dormir, pas de gros repas tardifs, environnement de sommeil (lumière, température, bruit, apport d'oxygène). D'autre part, l'alcool et le tabac ont un effet négatif sur la qualité du sommeil.

De plus, une bonne hygiène du sommeil, une activité physique régulière (voir conseil 3) a un effet positif sur votre sommeil. Il est recommandé de faire des choses apaisantes le soir pour s'endormir plus rapidement.

CONSEIL : Soutiens également tes processus hormonaux et réparateurs pendant le sommeil avec une "protéine de nuit". Elle est lentement digérée et assure un afflux continu d'acides aminés dans ton sang.
MULTIPROTEIN
CASEIN

6. Vitamines, minéraux et substances végétales secondaires

Si l'organisme dispose de suffisamment de vitamines élémentaires, de minéraux et de substances végétales secondaires, le système immunitaire peut être soutenu et les agents pathogènes (virus, bactéries) peuvent être mieux combattus. Cette constatation est résumée dans de nombreuses études.

Les vitamines C et D, l'oligo-élément zinc, mais aussi de nombreuses substances végétales secondaires sont particulièrement élémentaires et soutiennent le système immunitaire.

La vitamine C est un antioxydant qui protège l'organisme des substances qui endommagent les cellules. Les agrumes et les baies contiennent une quantité particulièrement importante de vitamine C.

La vitamine D (voir conseil 2) est principalement produite sur la peau par les rayons UV, mais elle peut également être absorbée par les aliments. Les aliments particulièrement riches en vitamine D sont les poissons (saumon, hareng, thon), le foie, le fromage ou les œufs. Elle peut également être prise en complément.

Le zinc, en tant qu'oligo-élément, est également un nutriment important pour le système immunitaire. Le zinc est impliqué dans de nombreux processus métaboliques, notamment la formation et l'activation des cellules de défense et de nombreuses enzymes. Il inhibe également la reproduction des virus envahisseurs (rhino) et protège les propres cellules de l'organisme.

La fonction de défense de l'organisme dépend dans une large mesure de l'équilibre en zinc, c'est pourquoi un apport suffisant en zinc doit être garanti. Le zinc se trouve principalement dans la viande, mais aussi dans les noix et les céréales.

Les composés végétaux secondaires se trouvent dans une très grande variété d'aliments, y compris les fruits et les légumes. Ils ont généralement des propriétés antioxydantes prononcées et ont également une influence bénéfique sur la santé, par exemple en réduisant le stress oxydatif et en soutenant ainsi le système immunitaire.

CONSEIL : IMMUNOGUARD est un complément alimentaire à base de plantes avec des ingrédients fonctionnels, des substances végétales secondaires, des vitamines et du zinc. Il a été développé dans le but de renforcer le système immunitaire de diverses manières et de protéger l'organisme contre le stress oxydatif.

7. Les pré- et probiotiques

Notre flore intestinale est composée de souches de bactéries très nombreuses et individuellement différentes. Le maintien d'une flore intestinale saine est d'une importance capitale car elle constitue la première ligne de défense contre les germes pathogènes. Les bactéries intestinales peuvent être soutenues spécifiquement par la prise de pro- et de prébiotiques.

Les fibres alimentaires solubles (prébiotiques) se trouvent naturellement dans les parties fibreuses des fruits et légumes. Les bactéries intestinales métabolisent les fibres alimentaires solubles en acides gras à chaîne courte, favorables à la santé. C'est pourquoi ces fibres (telles que l'inuline et les fructo-oligosaccharides) sont également connues sous le nom de prébiotiques.

Les probiotiques sont des souches bactériennes actives qui se trouvent dans notre flore intestinale et dont la consommation régulière en quantités suffisantes favorise le maintien d'une flore intestinale normale et saine. Les aliments fermentés tels que le yaourt, le fromage ou la choucroute contiennent des bactéries probiotiques (par exemple Bifidus, Lactobacillus).

Conseil : essaie d'inclure au moins un aliment fermenté probiotique, tel qu'un yaourt naturel (sans sucre ajouté) ou du fromage, dans ton alimentation quotidienne. Mange des fruits entiers, avec la peau si possible, au lieu de boire du jus de fruit. En ce qui concerne la teneur en fibres, les légumes sont généralement préférables aux fruits. Les barres LOW CARB PROTEIN de SPONSER® sont également riches en fibres alimentaires prébiotiques solubles et fournissent naturellement des protéines de haute qualité. Les LOW CARB PROTEIN SHAKE sont également spécialement enrichies en prébiotiques. Les prébiotiques et les probiotiques peuvent être pris en combinaison. Idéal et savoureux comme par exemple un yaourt naturel en combinaison avec l'un des trois délicieux arômes de LOW CARB PROTEIN SHAKE.

8. Colostrum et nucléotides

Le COLOSTRUM bovin, également appelé premier lait ou colostrum, est fabriqué à partir du colostrum des vaches. Le colostrum est riche en nutriments de croissance et d'immunomodulation tels que les immunoglobulines, la lactoferrine et les facteurs de croissance. Ainsi, le colostrum fournit des cofacteurs précieux pour le maintien de défenses saines et le bien-être général au-delà de la teneur en protéines pures. Parce que les protéines ne servent pas seulement à construire et à maintenir la masse musculaire, mais sont également nécessaires à la formation des cellules de défense, des enzymes et des hormones.

Les NUCLEOTIDES sont les composants de l'ARN et de l'ADN du corps. Ils sont utilisés pour la multiplication rapide des cellules et jouent donc un rôle important dans les situations de stress et de réponse immunitaire accrue de l'organisme. Partout où une régénération cellulaire rapide est nécessaire, par exemple dans le cas d'infections et de maladies, lorsque le système immunitaire doit produire rapidement des cellules de défense. Il existe également des études supplémentaires pour les athlètes, qui montrent que la prise régulière de nucléotides pendant 4 semaines renforce la fonction immunitaire après un "exercice intense".

CONSEIL : 20 à 30 g par jour de poudre de COLOSTRUM  (disponible uniquement en CH) 100% pur à ajouter, par exemple dans les aliments, les milk-shakes ou les boissons. IMMUNOGUARD fournit environ 300 mg de nucléotides provenant d'un extrait de levure par sachet. Un ou deux sachets sont recommandés pour le système immunitaire en période de stress.

9. Eviter l'alcool et la nicotine

Outre le stress (voir conseil 4), l'alcool et la nicotine font partie des facteurs décisifs pour l'affaiblissement du système immunitaire.

L'alcool inhibe l'activité des propres cellules de défense de l'organisme, les globules blancs. En particulier, les cellules dites "mangeuses", qui sont en première ligne dans la lutte contre les agents pathogènes externes tels que les virus, voient leur fonction altérée.

Le tabagisme attaque le système immunitaire. Le système de défense propre de l'organisme est réduit et, en raison notamment d'un système bronchique altéré, les agents pathogènes tels que les virus et les bactéries peuvent pénétrer plus facilement et survivre plus longtemps.

Les données médicales montrent également que les fumeurs sont comparativement beaucoup plus susceptibles de mourir de maladies infectieuses pouvant être traitées.

» Vue d'ensemble : comment réduire votre risque d'infection par Corona / Covid-19 (PDF)

20. 03. 2020
À l'article »

Protéines de petit-lait

Protéines de petit-lait pour la perte de poids – une méta-analyse confirme un effet significatif

Un groupe de travail de l‘Johns Hopkins University à Baltimore a étudié l’efficacité des protéines de petit-lait pour la perte de poids. Toutes les études concernant la perte de poids en cas de surpoids et d’obésité réalisées à ce jour ont été examinées et les meilleures ont été méthodologiquement résumées dans une méta-analyse et évaluées. Neuf études contrôlées randomisées sur un total de 455 sujets y ont été intégrées. La quantité de protéines de petit-lait ingérée était de 20 à 75 g par jour, pendant des périodes allant de 2 semaines à 15 mois.
En plus de résultats positifs sur la composition corporelle, le profil de risques cardiovasculaires des sujets testés a également été amélioré. Swissmilk, l’association des Producteurs Suisses de Lait, a consulté et commenté l’étude.

Résultat
Lors de la consommation de protéines de petit-lait, on constate une réduction de poids significativement plus importante, une perte de la masse graisseuse significativement plus importante mais également une augmentation significative de la masse corporelle exempte de graisse par rapport au placebo ou au régime témoin. Dans le même temps, la consommation de protéines de petit-lait a amélioré certains facteurs de risques cardiovasculaires pertinents : la pression artérielle systolique et diastolique a été abaissée, tout comme la glycémie à jeun et le taux de cholestérol général – tout en augmentant le cholestérol HDL.
Les scientifiques ont conclu de leurs résultats que l'utilisation de protéines de petit-lait chez les patients souffrant de surpoids et d'obésité favorise non seulement une perte de poids sensible, mais améliore également le profil de risques cardiovasculaires.

Commentaire
Le lait de vache contient env. 3 g de protéines de qualité par 100ml. Sur la base du nouveau paramètre permettant de déterminer la valeur biologique des protéines, le « Digestible Indispensable Amino Acid Score » (DIAAS), qui inclut également la digestibilité de chaque acide aminé essentiel chez l’homme, les protéines de lait et les produits laitiers figurent en haut du classement. Les protéines de petit-lait et la caséine, la poudre de lait entier, les concentrés ou les isolats de petit-lait atteignent les niveaux les plus élevés. Les protéines de lait ont donc une valeur supérieure à celle de la viande de bœuf. Ce n’est qu’ensuite que viennent les isolats de protéines de soja. Les protéines de petits pois, de riz et de haricots sont classées encore plus bas par le DIAAS.

Il existe de nombreuses explications au rôle exceptionnel des protéines de lait. Il fournit une grande quantité d’acides aminés essentiels par gramme de protéines ingérées, et cela dans un profil d’acides aminés particulièrement favorable, en fonction des besoins en acides aminés. De plus, les protéines de lait sont absorbées à des vitesses différentes, ce qui renforce leur efficacité biologique. La caséine et les protéines de petit-lait ont des effets différents mais très complémentaire : les protéines de petit-lait sont absorbées très rapidement et entraîne une augmentation rapide de la concentration en acide aminé dans le sang. En revanche, l’absorption de la caséine est retardée en raison de la coagulation dans l’estomac. En conséquence, la concentration d’acides aminés dans le sang augmente lentement mais continuellement. L’augmentation postprandiale rapide de la concentration des acides aminés – en particulier la leucine – après avoir consommé des protéines de petit-lait, stimule très rapidement le processus de synthèse, tandis que l’augmentation lente après la consommation de caséine active une stimulation permanente du système de synthèse. Les protéines de petit-lait sont disponibles sous forme d’isolat, de concentré ou d’hydrolysat.

L’effet anabolisant, qui est dû à la forte proportion d’acides aminés à chaîne ramifiée, est le plus connu et explique sa popularité dans les sports de force. Comparées à d’autres protéines, les protéines de petit-lait se caractérisent par sa solubilité dans l’eau et ses bonnes digestibilité et absorption. La consommation accrue de protéines de petit-lait réduit en même temps l’appétit et prolonge l’effet rassasiant en stimulant la libération d’hormones de satiété. De plus, les protéines de petit-lait augmentent la consommation d’énergie grâce à une thermogenèse plus élevée, réduit la libération de sucre par le foie et aide à réduire la graisse du foie. Ainsi, les protéines de petit-lait peuvent être rangées dans les compléments nutritionnels idéaux.

Protéines de petit-lait de SPONSER
SPONSER propose une large gamme de produits à base de protéines de petit-lait. En premier lieu, ce sont nos WHEY ISOLATE 94, SWISS WHEY CONCENTRATE, PREMIUM WHEY HYDRO ou également WHEY TRIPLE SOURCE PROTEIN qui méritent d’être mentionnés. Un tableau comparatif révèle comment les différents produits diffèrent les uns des autres et en explique l’utilisation prévue.

» Comparaison des protéines en poudre (PDF)

Articles associés
sur le sujet des » protéines
sur le » régime alimentaire & la perte de poids

Litérature
Wirunsawanya K et al. (2018): Whey Protein Supplementation Improves Body Composition and Cardiovascular Risk Factors in Overweight and Obese Patients, A Systematic Review and Meta-Analysis. J Am Coll Nutr. 2018;37(1):60-70.

Auteur : Remo Jutzeler
Chef Recherche et Développement chez SPONSER SPORT FOOD
Dipl. Ing. Technologie alimentaire HES
MAS Nutrition & Santé ETHZ

12. 01. 2020
À l'article »

Conseils sur les protéines

Protéines : Pour la régénération, la masse musculaire, le contrôle pondéral et les défenses immunitaires

Pour les athlètes d’endurance, il est essentiellement question de régénération, de constitution et de maintien de la masse musculaire, de contrôle pondéral et les défenses immunitaires.

Régénération
Pour la régénération et la réparation de vos muscles fatigués, vous avez besoin des composants appropriés. Pour une régénération optimale, vous devez prendre le plus rapidement possible après l’effort env. 20 à 30 g de sources de protéines de qualité, rapidement assimilées. Les protéines de petit-lait sont idéales, par ex. WHEY PROTEIN ou un shake de récupération tel que PRO RECOVERY.
Etant donné que votre métabolisme tourne à plein régime encore quelques heures après des entraînements intensifs et des compétitions, vous devez veiller à répéter un apport en protéines toutes les 3-4 heures. A cette fin, des protéines de base à composants multiples telles que MULTI PROTEIN, ainsi que WHEY CONCENTRATE ou un aliment solide sous forme de barre protéinée, telle que PROTEIN LOW CARB BAR ou PROTEIN 36 BAR sont tout à fait adaptés.
Le sommeil est la phase la plus importante de la régénération. Afin de raccourcir la phase catabolique, il est recommandé que l’afflux d’acides aminés dure le plus longtemps possible pendant les heures de repos nocturne. Les protéines à composants multiples telles que MULTI PROTEIN ou les protéines dites de nuit comme CASEIN représentent des sources de protéines idéales car elles sont digérées lentement et de manière constante.

Constitution de la force et de la masse musculaire
Pour les entraînements de constitution de la force et de la masse musculaire, les mêmes principes que pour la régénération s’appliquent en ce qui concerne l’apport en protéines, mais idéalement avec des quantités totales de protéines légèrement supérieures. De plus, il est important de garder un bilan calorique net positif. Cela signifie que plus d’énergie doit être consommée au cours de la journée que brûlée.

Contrôle pondéral
Pour perdre du poids, vous avez besoin d’un bilan énergétique négatif. Cela signifie que vous devez utiliser plus d’énergie que vous n’en absorbez. Un apport régulier et accru en protéines joue également un rôle crucial dans les phases de perte de poids. D’une part, les protéines ont un taux de saturation plus élevé que les glucides, d’autre part, vous avez besoin de plus d’énergie pour la digestion des protéines, ce qui signifie moins de calories absorbées. Les protéines sont également importantes pendant un régime car elles neutralisent la dégradation de la musculature et des structures importantes de l’organisme.

Défenses immunitaires
Les protéines sont le matériau de construction et la source d’énergie principal du système immunitaire. Par conséquent, vos besoins en protéines augmentent considérablement dans le cas d’une infection ! Afin d’empêcher la propagation d’agents pathogènes viraux ou bactériens, un grand nombre de cellules de défense et de facteurs immunitaires doivent être produits rapidement.

Articles associés
sur le sujet de » protéines
sur le sujet de » récupération
sur le sujet de » perte de poids
sur le sujet de » système immunitaire
sur le sujet de » développement musculaire
sur le sujet de » force
but » muscles & force
but » minceur & définition
shop » force & muscles

Auteur : Remo Jutzeler
Chef Recherche et Développement chez SPONSER SPORT FOOD
Dipl. Ing. Technologie alimentaire HES
MAS Nutrition & Santé ETHZ

05. 11. 2019
À l'article »

Régénération en cyclisme

Conseils pour l'alimentation et la régénération pendant les courses par étape

Plus particulièrement lors d’événements sur plusieurs jours, il est indispensable d’attribuer une importance suffisante à la régénération. Cela peut être décisif pour le déroulement d’un tour ou d’une compétition en plusieurs étapes. Observez les conseils suivants afin d’être à nouveau en forme le jour suivant!

- Consommez au plus vite après l’arrivée au moins 20 g de protéines et 50 à 60 g de glucides sous forme facilement digeste. Les produits et combinaisons appropriés sont, par exemple :

PRO RECOVERY + 1 banane
RECOVERY DRINK + 1 AMINO 12500
RECOVERY SHAKE
Whey Protein + sandwich

- Buvez des boissons sportives même après l’arrivée et tout au long de la soirée. Celles-ci contiennent essentiellement du sodium, du chlorure et du potassium. Ces électrolytes sont essentiels à la réhydratation et contribuent ainsi à maintenir l’équilibre hydrique. En outre, les boissons sportives contiennent des glucides, qui sont tout à fait intéressants lors de l’accumulation de glycogène en phase de régénération.

- Entre l’arrivée, la récupération et la douche, il est possible de manger un premier encas sous forme d’aliments naturels. Ce sont par exemple, des bananes, des sandwiches, des tartes aux fruits, du lait au chocolat, des tranches de semoule, des gâteaux de riz, des pommes de terre bouillies.

- Consommez un premier vrai repas dans les 2 heures. Celui-ci devrait comprendre tous les composants, à savoir des garnitures, des protéines et des légumes cuits. Les aliments crus et les salades ne sont que modérément recommendés. D’une part, ils prolongent le temps de passage gastro-intestinal et d’autre part, ils génèrent un volume de selles, ce qui peut de nouveau avoir un effet négatif sur l’effort à fournir le lendemain. Même si aucune salade n’est consommée, les précieuses huiles végétales (telles que huile de colza, huile de lin, huile de noix) doivent tout de même être utilisées. En plus de leur valeur nutritionnelle, ils fournissent des acides gras polyinsaturés ainsi que des acides gras oméga-3, qui peuvent soutenir l’organisme pendant sa phase de régénération. Les repas adaptés sont les suivants :

Riz Casimir
Pommes de terre bouillies, poisson, épinards
Spaghetti Bolognaise
Risotto, viande, légumes cuits
Pâtes aux oeufs brouillés, légumes cuits

- Les légumes et les fruits jouent certainement un rôle mineur lors de ces journées de compétition. Le système de l’oxyde nitrique (NO) peut toujours être activé au moyen de suppléments. Le NO est, entre autre, formé par des extraits de plantes contenant des polyphénols et conduit à une amélioration du flux sanguin. Par conséquent, pendant la période de régénération, on bénéficie d’un apport plus rapide de nutriments dans le système, ainsi que d’une élimination plus rapide des produits finaux métaboliques. Les suppléments appropriés à cet effet sont les produits NITROFLOW PERFORMANCE ou RED BEET VINITROX. Si ces suppléments sont aussi pris les matins d’une course en plusieurs étapes, selon la littérature, on obtient également de meilleures performances.

- Mangez jusqu’à ce que vous soyez bien rassasié. Trop manger n’est pas nécessaire. Il est beaucoup plus efficace de compléter l’énergie restante avec des suppléments. Ceux-ci sont généralement faciles à préparer et ont une composition très digeste.

- Après le repas du soir, consommez à nouveau une portion de protéines d’environ 20 g. Les produits adaptés sont la WHEY ISOLATE 94 et le PRO RECOVERY.

- Ne négligez pas vos réserves de glycogène. Essayez d’intégrer 1-2 portions de CARBO LOADER dans le cours de la soirée après le repas. CARBO LOADER est préparé en fonction du poids de chacun et fournit des glucides sous forme hautement concentrée.

Articles associés
sur le sujet de » performance d'endurance
sur le sujet de » récupération
but » récupération

Auteur : Yvonner Forster Nigg
dipl. ing. technologie alimentaire
dipl. diététicienne ES

20. 06. 2019
À l'article »

Jeannine Gmelin

Traduit avec www.DeepL.com/Translator:

Interview avec Jeannine Gmelin, vice-championne d'Europe

L'athlète suisse Jeannine Gmelin est un des leaders mondiaux de l'aviron. Après son titre de championne du monde en 2017, elle a doublé son titre de championne d'Europe en 2018 et plus récemment celui de vice-championne d'Europe. L'athlète de 29 ans fait confiance à l'alimentation sportive SPONSER® depuis des années et a donné une courte interview après les Championnats d'Europe en 2019 au bord du Rotsee.

Jeannine, vous avez dit après avoir remporté la médaille d'argent aux Championnats d'Europe 2019 que vous étiez «ravie de la 2ème place, car ce classement n'aurait pas été possible il y a quelques semaines». Comment le comprendre ?

L'automne dernier, j'ai dû subir une appendicectomie, ce qui a retardé le début de mon entraînement. Au début de l'année, je souffrais de douleurs dans le dos et, en plus des douleurs physiques, j'ai eu des difficultés avec l'association suisse d'aviron. Depuis mars 2019, je m'entraîne pour moi-même et j'ai été confronté à de nombreux nouveaux défis. Tout cela m'a coûté beaucoup d'énergie. Et dans ces circonstances, la deuxième place est un bon résultat pour moi.

Quels sont vos plans pour les Championnats du Monde à la fin août 2019 ?

En tant qu'athlète, il est clair que je participe à des courses pour gagner. Mais pour moi personnellement, il s'agit avant tout d'être capable de réaliser mon potentiel au moment décisif. Si je réussis, je sais que d'une part je suis satisfait du résultat et que d'autre part le résultat correspond à ce que j'ai cherché à atteindre.

Quelles priorités fixez-vous en matière de nutrition avant une compétition aussi importante que les Championnats du monde ?

En principe, ma nutrition en compétition ne diffère guère de celle en dehors de la compétition. Ce qui change, c'est que je dois ajuster l'heure des repas exactement au départ de la course. De même, que ce que je mange ne doit plus nécessairement avoir bon goût, mais doit avant tout servir à quelque chose. En plus des bananes, des flocons d'avoine, des pommes de terre ou du riz, j'ai également intégré certains des produits SPONSER comme sources alimentaires fixes.

Quels sont vos produits SPONSER® préférés dont vous ne pouvez pas vous passer dans une compétition importante ?

Le LACTAT BUFFER et le RECOVERY DRINK sont les deux produits les plus importants lors d'une compétition.

Vous nous avez dit un jour une bonne recette pour une «glacée protéinée». Peut-on le mentionner ici ?

Oui, la recette est : 1 banane congelée, 1-2 dl de lait de coco, 2 c. à soupe de vanille WHEY ISOLATE 94, plus des baies et des graines de Chia au choix. Mélanger le tout au batteur jusqu'à ce qu'il devienne crémeux et servir dans un grand verre. Goût meilleur après un entraînement dur et au coucher du soleil!

12. 06. 2019
À l'article »

Plus d'articles

Pour compléter les produits

CHF 12,50
  • Bouchon à vis plus sûr
  • Facile à nettoyer
  • Lavable au lave-vaisselle
CHF 3,00
  • Délicieuse barre chocolatée avec 50% de protéines
  • Sans enrobage de chocolat
  • Pauvre en lactose
PREMIUM WHEY HYDRO Détails de l'information
CHF 72,00
  • Matrice de haute qualité d’isolat et d’hydrolysats de protéines de petit-lait
  • Renforcé avec du HMB pour une phase catabolique raccourcie
  • Avec...
Smartshake™ Original Shaker Détails de l'information
CHF 6,00
  • Les gouttes ne s'échappe pas
  • Contient un réservoir à poudre
  • Capacité de 600 ml
CHF 2,50
  • barre aux protéines et aux glucides avec 36% de protéines
  • teneur réduite en sucre
  • avec protéines de lait et hydrolysat de protéines de...
CHF 2,30
  • Barre aux protéines et aux glucides avec plus de 34% de protéines
  • Protéines de lait de haute qualité
  • Avec enrobage de...

• Shaker de qualité avec une capacité de 500 ml
• Approprié pour le lave-vaisselle, le micro-ondes et le congélateur...

Gourde originale 750ml Détails de l'information
CHF 2,00
  • Sans plastifiant ni bisphénol A
  • Lavable au lave-vaisselle
  • Convient pour les boissons jusqu'à 60°C
CHF 3,50
  • 27 g de protéines de whey de haute qualité (Strawberry & Pina Colada) ou protéines de lait (Vanilla)
  • Sans sucre ajouté*, sans lactose
  • Made in...