En hausse

Whey Isolate 94/ Whey Protein 94

  • Whey de lactosérum « nourri à l'herbe » de la plus haute qualité et valeur
  • Procédé de fabrication CFM doux pour une qualité irréprochable
  • Idéal pour construire et maintenir la masse musculaire et favoriser la régénération
  • Soutien diététique à la perte de poids et à la rééducation
  • Faible en gras et en glucides, sans lactose
Arôme
Unité de vente
Qté
En stock
CHF 29,50

Ajouter à la liste d'envie Ajouter à la liste d'envie

Whey Isolate 94/ Whey Protein 94

WHEY ISOLATE 94 by SPONSER® est un isolat de protéine de lactosérum pur des vaches nourries à l'herbe de la plus haute qualité. Idéal pour les besoins quotidiens en protéines nécessaires à la construction et au maintien de la masse musculaire, pour favoriser la récupération et pour favoriser la perte de poids dans le cadre d'un régime pauvre en calories. La valeur biologique élevée (170 selon Oser) ainsi qu'un procédé de fabrication doux (CFM ou Cross Flow Filtration) pour une qualité aussi naturelle que possible qui soulignent notre exigence de qualité.

WHEY ISOLATE 94 est le plus "pur" de tous les produits protéiques. Le procédé de production CFM élimine en douceur le lactose et les graisses. Le résultat est un produit final à base de protéines de lactosérum sans lactose, très digeste et à très haute teneur en protéines (90% en poudre pure, 94% de matière sèche). Il a également une teneur naturellement élevée en BCAA d'environ 25%. Grâce à la haute qualité des protéines, la construction musculaire des objectifs ainsi que la réduction du poids peuvent être soutenus de la même manière. WHEY ISOLATE 94 convient également aux personnes actives et convalescentes ayant un besoin accru en protéines ainsi qu'à la récupération dans les sports d'endurance.

La protéine de lactosérum est considérée comme la protéine la plus complète, avec le rapport idéal des neuf acides aminés essentiels. Le corps humain ne peut pas produire lui-même ces acides aminés vitaux, mais doit les absorber avec l’alimentation.

Il est important de savoir :

Ceux qui réagissent au lactose par des flatulences et des douleurs abdominales peuvent consommer sans problème la WHEY ISOLATE 94 sans lactose. Ceci s'applique également à la PREMIUM WHEY HYDRO. De plus, nous aimerions souligner que certains fabricants douteux déclarent des teneurs en protéines trop élevées et s'approvisionnent en matières premières de sources douteuses.Vous en apprendrez plus à ce sujet dans cet article.

Read more

Prepare
Before
During
After
Water
Milk

Application

Prendre jusqu'à environ 30 minutes avant et/ou immédiatement après l'entraînement ou pour compléter l'apport quotidien en protéines selon les besoins.

 

Preparation

Mélanger 20 à 30 g de poudre dans environ 200 à 300 ml d'eau froide ou de lait et agiter.

Select flavor

Typische Nährwerte/valeur nutritive/ nutrition facts/voedingswaarde

per 100 g Pulver/ poudre/ powder/ poeder

1 portion

(20 g)

Energie/energy kJ (kcal)

1530 (360)

306 (72)

Fett/lipides/fat/vetten

< 0.5 g

< 0.1 g

davon gesättigte Fettsäuren/dont acides gras saturés/of which saturated fatty acids/waarvan verzadigde vetzuuren

< 0.3 g

0 g

Kohlenhydrate/glucides/carbohydrates/koolhydraten

0.2 g

< 0.1 g

davon Zuckerarten/dont sucres/of which sugars/waarvan suikersorten

0.2 g

< 0.1 g

Ballaststoffe/fibres alimentaires/fibres/voedingsvezels

0 g

0 g

Eiweiss/protéines/protein/eiwitten

90 g

18 g

Salz/sel/salt/zout***

0.30 g

0.06 g

Aminosäuren/acides aminés/amino acids/ aminozuren per 100 g Reinprotein/protéine pure/pure protein/puur eiwit:

essential

Histidin

1.9 g

Isoleucin

7.1 g

Leucin

11.6 g

Lysin

10.1 g

Methionin + Cystin

4.3 g

Phenylalanin + Tyrosin

6.6 g

Threonin

8.3 g

Tryptophan

2.0 g

Valin

6.2 g

non-essential

Alanin

5.5 g

Arginin

1.9 g

Asparaginsäure

11.5 g

Glutaminsäure

20.5 g

Glycin

1.7 g

Prolin

6.1 g

Serin

4.6 g

Ingrédients: Isolat de protéines de petit-lait, exempt de lactose.

Développé en Suisse et fabriqué en Irelande

MINERALSTOFFE/SELS MINÉRAUX/ MINERALS/MINERALSTOFFEN

%NRV*

%NRV*

Calcium

500 mg

63%

100 mg

13%

Magnesium/magnésium

70 mg

19%

14 mg

4%

Phosphor(e)/phosphorus/fosfor

180 mg

26%

36 mg

5%

Kalium/potassium

300 mg

15%

60 mg

3%

 

 

 

 

 


*Nährstoffbezugswerte/valeurs nutritionnelles de référence/nutrient reference values/voedingswaardereferenties
**berechnet aus natürlichem Natriumgehalt (120 mg/100 g), kein Kochsalz zugesetzt/
calculated from natural sodium content, no salt added.

Article

Protéines de petit-lait

Pour la perte de poids

À l'article »

Acides aminés

Avant l'entraînement de force (en anglais)

À l'article »

Apport en protéines

Pour les personnes en bonne santé et entraînées

À l'article »

Protéines - savoir de base

Dans les sports d'endurance

À l'article »

Conseils sur les protéines

Pour les sports d'endurance

À l'article »

Alimentation marathon

Conseils pour coureurs

À l'article »

Plus d'articles

Protéines de petit-lait

Protéines de petit-lait pour la perte de poids – une méta-analyse confirme un effet significatif

Un groupe de travail de l‘Johns Hopkins University à Baltimore a étudié l’efficacité des protéines de petit-lait pour la perte de poids. Toutes les études concernant la perte de poids en cas de surpoids et d’obésité réalisées à ce jour ont été examinées et les meilleures ont été méthodologiquement résumées dans une méta-analyse et évaluées. Neuf études contrôlées randomisées sur un total de 455 sujets y ont été intégrées. La quantité de protéines de petit-lait ingérée était de 20 à 75 g par jour, pendant des périodes allant de 2 semaines à 15 mois.
En plus de résultats positifs sur la composition corporelle, le profil de risques cardiovasculaires des sujets testés a également été amélioré. Swissmilk, l’association des Producteurs Suisses de Lait, a consulté et commenté l’étude.

Résultat
Lors de la consommation de protéines de petit-lait, on constate une réduction de poids significativement plus importante, une perte de la masse graisseuse significativement plus importante mais également une augmentation significative de la masse corporelle exempte de graisse par rapport au placebo ou au régime témoin. Dans le même temps, la consommation de protéines de petit-lait a amélioré certains facteurs de risques cardiovasculaires pertinents : la pression artérielle systolique et diastolique a été abaissée, tout comme la glycémie à jeun et le taux de cholestérol général – tout en augmentant le cholestérol HDL.
Les scientifiques ont conclu de leurs résultats que l'utilisation de protéines de petit-lait chez les patients souffrant de surpoids et d'obésité favorise non seulement une perte de poids sensible, mais améliore également le profil de risques cardiovasculaires.

Commentaire
Le lait de vache contient env. 3 g de protéines de qualité par 100ml. Sur la base du nouveau paramètre permettant de déterminer la valeur biologique des protéines, le « Digestible Indispensable Amino Acid Score » (DIAAS), qui inclut également la digestibilité de chaque acide aminé essentiel chez l’homme, les protéines de lait et les produits laitiers figurent en haut du classement. Les protéines de petit-lait et la caséine, la poudre de lait entier, les concentrés ou les isolats de petit-lait atteignent les niveaux les plus élevés. Les protéines de lait ont donc une valeur supérieure à celle de la viande de bœuf. Ce n’est qu’ensuite que viennent les isolats de protéines de soja. Les protéines de petits pois, de riz et de haricots sont classées encore plus bas par le DIAAS.

Il existe de nombreuses explications au rôle exceptionnel des protéines de lait. Il fournit une grande quantité d’acides aminés essentiels par gramme de protéines ingérées, et cela dans un profil d’acides aminés particulièrement favorable, en fonction des besoins en acides aminés. De plus, les protéines de lait sont absorbées à des vitesses différentes, ce qui renforce leur efficacité biologique. La caséine et les protéines de petit-lait ont des effets différents mais très complémentaire : les protéines de petit-lait sont absorbées très rapidement et entraîne une augmentation rapide de la concentration en acide aminé dans le sang. En revanche, l’absorption de la caséine est retardée en raison de la coagulation dans l’estomac. En conséquence, la concentration d’acides aminés dans le sang augmente lentement mais continuellement. L’augmentation postprandiale rapide de la concentration des acides aminés – en particulier la leucine – après avoir consommé des protéines de petit-lait, stimule très rapidement le processus de synthèse, tandis que l’augmentation lente après la consommation de caséine active une stimulation permanente du système de synthèse. Les protéines de petit-lait sont disponibles sous forme d’isolat, de concentré ou d’hydrolysat.

L’effet anabolisant, qui est dû à la forte proportion d’acides aminés à chaîne ramifiée, est le plus connu et explique sa popularité dans les sports de force. Comparées à d’autres protéines, les protéines de petit-lait se caractérisent par sa solubilité dans l’eau et ses bonnes digestibilité et absorption. La consommation accrue de protéines de petit-lait réduit en même temps l’appétit et prolonge l’effet rassasiant en stimulant la libération d’hormones de satiété. De plus, les protéines de petit-lait augmentent la consommation d’énergie grâce à une thermogenèse plus élevée, réduit la libération de sucre par le foie et aide à réduire la graisse du foie. Ainsi, les protéines de petit-lait peuvent être rangées dans les compléments nutritionnels idéaux.

Protéines de petit-lait de SPONSER
SPONSER propose une large gamme de produits à base de protéines de petit-lait. En premier lieu, ce sont nos WHEY ISOLATE 94, SWISS WHEY CONCENTRATE, PREMIUM WHEY HYDRO ou également WHEY TRIPLE SOURCE PROTEIN qui méritent d’être mentionnés. Un tableau comparatif (PDF) entre les différentes poudres de protéines révèle comment les différents produits diffèrent les uns des autres et en explique l’utilisation prévue.

Référence
Wirunsawanya K et al. (2018): Whey Protein Supplementation Improves Body Composition and Cardiovascular Risk Factors in Overweight and Obese Patients, A Systematic Review and Meta-Analysis. J Am Coll Nutr. 2018;37(1):60-70.

Auteur : Remo Jutzeler
Leiter F&E SPONSER SPORT FOOD
Ing. Lebensmittelwissenschaften FH
MAS Nutrition & Health ETHZ

12. 01. 2020
À l'article »

Acides aminés

Lisez l'article en anglais:

Amino acids before strength training increase its effect

A study shows more effective muscle building if proteins and amino acids are taken immediately before strength training.

The notably already aged study by Kevin D. Tipton on "Timing of amino acid-carbohydrate ingestion alters anabolic response of muscle to resistance exercise" shows that protein synthesis may be more effective when essential amino acids are taken immediately prior to resistance exercise. Particularly relevant is the L-leucine content of the amino mixture. L-leucine is regarded as a triggering substance for muscle protein synthesis and thus activates the desired build-up processes. In Tipton's study, free amino acids were used, which is crucial for timing. Intact proteins such as WHEY ISOLATE 94 would therefore have to be taken with a corresponding lead time of approx. 60 to 90 minutes before training, as the necessary digestion time has to be taken into account.

SPONSER® recommends the following products for this purpose:

AMINO EAA, tablets which can be taken immediately before training. They support the growth and the preservation of the muscle mass and contain all 6 essential and the 4 conditionally essential amino acids in free form. The AMINO EAA tablets deliver no excess energy but concentrate on the essential: essential amino acids. This makes them suitable for athletes, who want to limit their protein supply to the necessary minimum and do not want to take any additional calories.

PRO RECOVERY, which can be taken before strength training. The unique combination of the different protein components whey, egg and casein in a ratio of 1:1:1 as well as colostrum and egg-potato protein hydrolysate enable an optimal protein mix for growth and maintenance of muscle mass.

Literature
Tipton et al, 2001: Timing of amino acid-carbohydrate ingestion alters anabolic response of muscle to resistance exercise. Am J Physiol Endocrinol Metab, 281(2):E197-206.

Author: Yvonne Forster
Dipl. eng. food sciences UAS
Dipl. dietitian HS

10. 12. 2019
À l'article »

Apport en protéines

Recommandations de l’ISSN sur l’apport en protéines pour les personnes en bonne santé et entraînées

La société internationale de nutrition sportive (ISSN) fournit un aperçu objectif et critique de l’apport en protéines pour les personnes en bonne santé faisant de l’exercice. Sur la base de la littérature actuellement disponible, l’ISSN a défini les 13 points suivants, qu’Yvonne Forster, nutritionniste diplômée et ingénieure en alimentation chez SPONSER, commente de manière complémentaire :

• «Un stimulus d’entraînement violent, en particulier d’entraînement de force, et l’ingestion de protéines favorisent la synthèse des protéines musculaires (MPS) et agissent en synergie lorsque l’utilisation des protéines se fait avant ou après l’entraînement.»

• «Pour développer la masse musculaire et la maintenir grâce à un équilibre positif muscles-protéines, un apport quotidien en protéines de l’ordre de 1,4 à 2,0 g/kg de poids corporel/jour (g/kg/j) pour la plupart des personnes entraînées est suffisant. Une valeur qui s’inscrit dans la zone acceptable de répartition des macronutriments publiée par l’Institute of Medicine (IOM) pour les protéines.»

Commentaire: L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande une consommation de minimum 0,8 g de protéines par kg de poids corporel par jour, ce qui est souvent considéré comme contradictoire aux doses beaucoup plus élevées de l’ISSN.  Il faut cependant tenir compte du fait que les valeurs de l’OMS reposent toujours sur un besoin minimum – justifié politiquement et marqué par des principes éthiques et écologiques.

• «Il existe des preuves récentes suggérant qu’un apport en protéines plus élevé (>3,0/kg/j) peut avoir des effets positifs sur la composition corporelle chez les personnes pratiquant un entraînement de résistance (c’est-à-dire favoriser la perte de graisse).»

Commentaire: Avec un apport en protéines de > 3 g par kg de poids corporel par jour, le régime alimentaire est à dominante protéique. Etant donné que les protéines ont un effet très rassasiant, le régime alimentaire général peut être élaboré selon le principe « low carb ». Dans ce cas, il faut renoncer aux collations contenant des glucides. Si une perte de poids est souhaitée, SPONSER®  recommande le LOW CARB PROTEIN SHAKE. Ce shake protéiné contient également des fibres alimentaires, qui ont également un effet rassasiant et une influence positive sur notre microbiome.

• «Les recommandations sur l’apport en protéines optimale par portion pour les athlètes dans le but de maximiser la synthèse des protéines musculaires sont variables et dépendent de l’âge et de l’efficacité de l’entraînement de force. Les recommandations générales sont de 0,25 g de protéines de haute qualité par kg de poids corporel ou une dose absolue de 20 à 40 g.»

Commentaire: SPONSER® conçoit tous ses shakes protéinés avec env. 20-25 g de protéines par portion. Ces shakes protéinés peuvent être préparés avec de l’eau ou du lait. En cas de préparation à l’eau, il faut augmenter la quantité de poudre utilisée. Des recommandations précises de consommation sont mentionnées sur l’emballage.

• «Les doses importantes de protéines devraient contenir, en plus d’un choix équilibré d’acides aminés essentiels (EAAs) 700 à 3000 mg de leucine et / ou un taux relatif plus élevé de leucine.»

Commentaire: Au sein de la gamme SPONSER®, les comprimés AMINO EAA sont particulièrement adaptés à une administration ciblée en acides aminés. WHEY PROTEIN est naturellement riche en BCAA (acides aminés à chaîne ramifiée) et donc également en L-leucine.

• «Idéalement, la prise de ces doses de protéines devrait être uniformément répartie toutes les 3-4 heures tout au long de la journée.»

Commentaire: En considérant la phase de sommeil « sans nourriture », cette répartition permet la prise d’env. 5 portions de protéines. Habituellement, les repas de midi et du soir représentent rarement un problème pour atteindre la quantité recommandée de protéines. Le petit-déjeuner et les repas tardifs avant le coucher sont par contre souvent insuffisants. Pour enrichir le petit-déjeuner, WHEY PROTEIN, par exemple, peut être ajouté à n’importe quel smoothie ou muesli. CASEIN est recommandé pour le repas tardif. La caséine provoque une vidange gastrique très lente. Il en résulte un afflux continu d’acides aminés pendant la nuit, ce qui minimise la phase catabolique nocturne. MULTI PROTEIN, qui contient également environ 2/3 de caséine, est également recommandé comme alternative.

• «Le moment optimal pour l’ingestion de protéines est probablement une question de tolérance individuelle, puisque leur prise est bénéfique à la fois avant et après un effort. L’effet anabolique de l’entraînement est donc de longue durée (au moins 24 heures), mais diminue probablement avec l’augmentation du temps suivant l’entraînement.

• «Même s’il est possible pour les personnes physiquement actives de subvenir à leur besoins quotidiens en protéines en mangeant des aliments complets, les compléments alimentaires sont un moyen pratique d’en assurer un apport suffisant en qualité et en quantité, tout en minimisant l’apport calorique, spécialement pour les athlètes soumis à une limite de poids.»

• «Les protéines à digestion rapide contenant un niveau élevé en acides aminés essentiels (EAAs) et une quantité suffisante de leucine, sont les facteurs les plus efficaces pour stimuler la synthèse des protéines musculaires.»

Commentaire: AMINO EAA sont des comprimés contenant des acides aminés essentiels libres qui conviennent à un apport ciblé en EAA, ainsi qu’à compléter ou optimiser l’apport en protéines du régime alimentaire de base.

• «Différentes sortes et qualités de protéines peuvent influencer la biodisponibilité des acides aminés après leur ingestion.»

Commentaire: La biodisponibilité des acides aminés ou des protéines dépend de l’administration, du degré d’hydrolyse et du type des protéines. Les sources de protéines végétales telles que le soja, les pois, etc. ne sont pas complètes dans le spectre des acides aminés. Pour cette raison, les repas végétaliens doivent être élaborés avec plusieurs sources de protéines végétales différentes. VEGAN PROTEIN de SPONSER® contient un large mélange de sources de protéines végétales présentant un très ample spectre d’acides aminés de haute valeur biologique. Entre-temps, des protéines hydrolysées (prédigérées) sont déjà disponibles sur le marché. La structure protéique complexe y est dissoute et le corps a ainsi besoin de moins de travail de digestion. Les produits de haute qualité, en particulier, contiennent donc un mélange de protéines intactes de grande qualité telles que l’isolat de protéines, l’hydrolysat de protéines et les acides aminés libres, comme c’est le cas dans PREMIUM WHEY HYDRO.

• «Les athlètes devraient considérer le fait de se concentrer sur des sources complètes de protéines contenant tous les acides aminés essentiels (c’est-à-dire les EAA nécessaires à la stimulation de la synthèse des protéines musculaire).»

Commentaire: Les compléments protéinés de SPONSER contiennent par principe tout le spectre des acides aminés essentiels.

• «Dans le but d’atteindre un niveau de performance optimal, les athlètes d’endurance doivent se concentrer sur un apport suffisant en glucides. L’ajout de protéines peut aussi aider à compenser les dommages musculaire et favoriser la régénération.»

Commentaire: Dans les sports d’endurance, les stimuli sont généralement réglés différemment, mais un entraînement de bonne qualité conduit également à l’épuisement. Les compléments protéinés de SPONSER® conviennent donc également au soutien de la régénération des athlètes d’endurance. Etant donné que chez ces athlètes, l’apport en glucides n’est pas limité dans la même mesure que chez les athlètes de force, PRO RECOVERY par exemple peut, avec sont pouvoir sucrant naturel et sa teneur modérée en glucides, très bien convenir au soutien de la régénération.

• «Prendre de la caséine (30–40 g) avant d’aller se coucher augmente la synthèse des protéines musculaires et le taux métabolique durant la nuit, sans affecter la lipolyse.»

Commentaire: CASEIN est recommandé pour les repas tardifs, ce qui provoque une vidange gastrique très lente. Il en résulte un afflux continu d’acides aminés durant la nuit, ce qui minimise la phase catabolique nocturne.

Littérature
Jäger et al, 2017: International Society of Sports Nutrition Position Stand: protein and exercise. J Int Soc Sports Nutr, 14(20).

Auteure: Yvonne Forster Nigg
Ing. Lebensmittelwissenschaften FH
dipl. Ernährungsberaterin HF

Autres articles sur le sujet
Protéines : Pour la régénération, la masse musculaire, le contrôle pondéral et les défenses immunitaires
Besoins quotidiens, moment de la prise, qualité de protéines
Les protéines prises avant le coucher améliorent la récupération et la constitution pendant la nuit

12. 11. 2019
À l'article »

Protéines - savoir de base

Besoins quotidiens, moment de la prise, qualité de protéines : Ce que vous devez savoir sur les protéines en tant qu’athlète d’endurance

Les protéines remplissent de nombreuses fonctions importantes dans votre corps. Pour que votre organisme puisse exécuter ses tâches de manière optimale, vous devez lui fournir une quantité nécessaire de base en protéines.

Besoins quotidiens
Par conséquent, la Swiss Society for Sports Nutrition recommande aux athlètes une quantité journalière d’env. 1,3 – 1,8g de protéines par kg de poids corporel. Cela signifie environ 80 à 110 g de protéines par jour pour une femme de 60 kg, tandis qu’un homme de 80 kg de poids corporel a besoin d’env. 105 à 144 g de protéines alimentaires. Durant les phases spéciales telles que celle de la constitution de la masse musculaire, d’un régime ou également dans les sports de puissance, des recommandations plus élevées allant de 2,0 à 2,7 g de protéines par kg de poids corporel s’appliquent. Avec un calculateur de protéines spécial, les besoins quotidiens recommandés peuvent être calculés en fonction des objectifs individuels.

» téléchargez l'infographie (PDF)

Moment de la prise
La protéine corporelle se trouve dans un équilibre dynamique. Elle est constamment constituée et dégradée. Ce processus s’appelle respectivement l’anabolisme et le catabolisme. Par conséquent, vous dépendez d’un apport régulier. Pour une synthèse protéique optimale, il faut consommer env. 20-30 g de protéines toutes les 3-4 heures.

Sources de protéines et qualité
Idéalement, vous devriez déjà couvrir vos besoins en protéines grâce à votre alimentation, mais cela peut parfois s’avérer compliqué et défavorable pour diverses raisons (logistique, planification, manipulation). Les produits et compléments protéinés sont donc plus pratiques et plus rapides. Cela vaut la peine de faire attention à la qualité des produits et à la fiabilité des sources, qui garantissent les meilleures qualités et fonctionnalités.

Aperçu des produits protéinés de SPONSER

WHEY ISOLATE 94
Applications : régénération, constitution de la puissance
Propriétés : meilleure qualité de petit-lait « nourri à 100% à l’herbe » d’Irlande, exempt de lactose

MULTI PROTEIN
Applications : protéines de base, protéines de nuit, constitution de la puissance, régénération
Propriétés : protéines à composants multiples de haute qualité, utilisation polyvalente, contient du petit-lait, de la caséine, et de l’albumine d’œuf, origine: Suisse

PRO RECOVERY
Applications : régénération
Propriétés : régénération de haute qualité avec colostrum

LOW CARB PROTEIN SHAKE
Applications : contrôle du poids, protéines de base, substitut de repas
Propriétés : rassasie durablement, avec fibres, L-carnitine et choline

Auteur : Remo Jutzeler
Chef Recherche et Développement chez SPONSER SPORT FOOD
Dipl. Ing. Technologie alimentaire HES
MAS Nutrition et santé ETHZ

Autres articles sur le sujet
Protéines : Pour la régénération, la masse musculaire, le contrôle pondéral et les défenses immunitaires
Les protéines prises avant le coucher améliorent la récupération et la constitution pendant la nuit

06. 11. 2019
À l'article »

Conseils sur les protéines

Protéines : Pour la régénération, la masse musculaire, le contrôle pondéral et les défenses immunitaires

Pour les athlètes d’endurance, il est essentiellement question de régénération, de constitution et de maintien de la masse musculaire, de contrôle pondéral et les défenses immunitaires.

Régénération
Pour la régénération et la réparation de vos muscles fatigués, vous avez besoin des composants appropriés. Pour une régénération optimale, vous devez prendre le plus rapidement possible après l’effort env. 20 à 30 g de sources de protéines de qualité, rapidement assimilées. Les protéines de petit-lait sont idéales, par ex. WHEY PROTEIN ou un shake de récupération tel que PRO RECOVERY.
Etant donné que votre métabolisme tourne à plein régime encore quelques heures après des entraînements intensifs et des compétitions, vous devez veiller à répéter un apport en protéines toutes les 3-4 heures. A cette fin, des protéines de base à composants multiples telles que MULTI PROTEIN, ainsi que WHEY CONCENTRATE ou un aliment solide sous forme de barre protéinée, telle que PROTEIN LOW CARB BAR ou PROTEIN 36 BAR sont tout à fait adaptés.
Le sommeil est la phase la plus importante de la régénération. Afin de raccourcir la phase catabolique, il est recommandé que l’afflux d’acides aminés dure le plus longtemps possible pendant les heures de repos nocturne. Les protéines à composants multiples telles que MULTI PROTEIN ou les protéines dites de nuit comme CASEIN représentent des sources de protéines idéales car elles sont digérées lentement et de manière constante.

Constitution de la force et de la masse musculaire
Pour les entraînements de constitution de la force et de la masse musculaire, les mêmes principes que pour la régénération s’appliquent en ce qui concerne l’apport en protéines, mais idéalement avec des quantités totales de protéines légèrement supérieures. De plus, il est important de garder un bilan calorique net positif. Cela signifie que plus d’énergie doit être consommée au cours de la journée que brûlée.

Contrôle pondéral
Pour perdre du poids, vous avez besoin d’un bilan énergétique négatif. Cela signifie que vous devez utiliser plus d’énergie que vous n’en absorbez. Un apport régulier et accru en protéines joue également un rôle crucial dans les phases de perte de poids. D’une part, les protéines ont un taux de saturation plus élevé que les glucides, d’autre part, vous avez besoin de plus d’énergie pour la digestion des protéines, ce qui signifie moins de calories absorbées. Les protéines sont également importantes pendant un régime car elles neutralisent la dégradation de la musculature et des structures importantes de l’organisme.

Défenses immunitaires
Les protéines sont le matériau de construction et la source d’énergie principal du système immunitaire. Par conséquent, vos besoins en protéines augmentent considérablement dans le cas d’une infection ! Afin d’empêcher la propagation d’agents pathogènes viraux ou bactériens, un grand nombre de cellules de défense et de facteurs immunitaires doivent être produits rapidement.

Auteur : Remo Jutzeler
Chef Recherche et Développement chez SPONSER SPORT FOOD
Dipl. Ing. Technologie alimentaire HES
MAS Nutrition & Santé ETHZ

Autres articles sur le sujet
Protéines : Besoins quotidiens, moment de la prise, qualité de protéines
Proteines de nuit

05. 11. 2019
À l'article »

Alimentation marathon

Importants conseils nutritionnels pour le marathon

Recommandations de base pour le ravitaillement pendant un marathon
La stratégie de ravitaillement avant et pendant un marathon est une question essentiellement personnelle, en particulier pour les courses longues distances. Néanmoins, il existe des règles importantes dont il faut tenir compte, afin d’aborder la compétition de manière optimale. Une attention particulière doit être portée aux trois paramètres suivants :

• Equilibre hydrique: buvez régulièrement et selon votre soif.
• Energie: utilisez des glucides faciles à digérer comme source d’énergie principale, env. 60-80 g par heure. Les boissons sportives et les gels énergétiques sont particulièrement pratiques pendant un marathon.
• Equilibre électrolytique / acido-basique: utilisez de préférence des boissons sportives et, pendant les courses de plus de trois heures, prenez des électrolytes supplémentaires (capsules de sel), surtout si vous ne buvez que de l’eau pure et par températures élevées.

» Le schéma graphique illustre à quoi vous devez faire attention regardant la nutrition pendant un marathon.

Pas d’expérimentation en compétition!
Nous recommandons de tester tous les produits utilisés en compétition à l’avance, c’est-à-dire pendant des entraînements demandant des efforts similaires à la compétition. Bien qu’une assimilation optimale des produits soit un élément central du développement chez SPONSER®, il y a toujours des facteurs individuels et situationnels à prendre en compte. De nombreux athlètes d’élite ont déjà fait cette triste expérience. La règle numéro une est donc la suivante : aucune expérimentation nutritionnelle le jour de la compétition ou juste avant !
Idéalement, un concept de ravitaillement doit être testé sur des courses longues distances. Les athlètes de haut niveau entame typiquement ce test à jeun et commencent seulement après un certain temps (env. après une heure d’effort) avec un apport énergétique spécifique à la compétition. De cette manière, la prise et l’assimilation des produits sont testées dans des conditions extrêmes.

AVANT LA COMPETITION

Activation du métabolisme du NO
Autrefois considéré comme un secret d’initiés, ladite activation de l’oxyde nitrique s’est répandue au cours des dernières années grâce à un large soutien scientifique. En plus des professionnels, ce concept est de nos jours également utilisé par de nombreux athlètes amateurs ambitieux. L’activation du métabolisme de l’oxyde nitrique (NO) vise, entre autres, à augmenter la disponibilité en oxygène et à améliorer le flux sanguin. Les produits NITROFLOW PERFORMANCE2 et RED BEET VINITROX permettent d’y parvenir de la manière la plus efficace.

Carboloading
Plus la durée de la compétition est longue, plus les réserves glucidiques du corps et la capacité d’absorption sont réduites, ce qui limite la performance. En règle générale, les coureurs de marathon profitent donc d’un carboloading. Un carboloading efficace est le remplissage maximal des réserves de glucides du corps. Les résultats d’études suggèrent qu’un carboloading de un ou deux jours avant la compétition est décisif. L’absorption de grandes quantités de nourriture la veille d’une compétition entraîne souvent une désagréable sensation de lourdeur, voire des problèmes digestifs, et n’est donc pas recommandée.
En plus de nourriture globalement plus riche en glucides juste avant la course, nous recommandons la prise du CARBO LOADER, spécialement développé dans ce but, le jour précédant la compétition. CARBO LOADER est une boisson glucidique hautement concentrée, sans fructose libre. Idéalement, il faut en prendre une portion après chaque repas principal.

Les avantages d’un tel carboloading sont:

• Réserves de glycogène remplies au maximum
• Aucune sensation de lourdeur et moins de ballonnements.
• Utilisation pratique: CARBO LOADER, en particulier en sachets individuels, peut être facilement consommé n’importe où.

Electrolytes
Avant le départ d’un marathon, le bilan électrolytique devrait être équilibré. Un peu de sel supplémentaire aux derniers repas constitue donc une précieuse assistance. Pour ce faire, il est idéal de prendre l’une ou l’autre capsule de sel (SALT CAPS) ou de dissoudre les ELECTROLYTE TABS dans une bouteille d’eau. Pour un apport simultané en glucides, il est conseillé de boire une boisson sportive (COMPETITION).

Petit-déjeuner et dernière heure avant la compétition
Le dernier repas est pris de préférence 3-4 heures avant le début de la compétition. Il devrait être facile à digérer (avec le moins de fibres possible !) et riche en glucides. Le POWER PORRIDGE, par exemple, constitue un petit-déjeuner idéal. De plus, il est recommandé de boire régulièrement (mais pas excessivement) jusqu’au début de la course. Mais pas uniquement de l’eau, puisqu’elle ne contient pas d’électrolytes. Il est également conseillé de prendre la moitié d’un tube de LIQUID ENERGY GEL env. 5 à 10 minutes avant le départ.

PENDANT LA COMPETITION

Energie
Pour la plupart des coureurs de marathon, les glucides sont les principaux fournisseurs d’énergie pendant la course. Leur capacité d’absorption est cependant physiologiquement limitée. En règle générale, ce sont entre 60-80 g de glucides par heure, soit env. 1 g de glucides par kg de poids corporel, qui doivent être absorbés.
Dans le cas où un carboloading a été préalablement effectué, ce n’est qu’après 30-60 min de course qu’il faut commencer à prendre 60-80 g de glucides par heure (gels/boissons). Sans carboloading préalable, il faut commencer à en prendre au plus tard à partir de 30 min de course. En principe, il importe peu que l’apport énergétique provienne de boissons sportives ou de gels, mais des intervalles d’ingestion de 15-20 minutes seraient idéaux. Toutefois, l’absorption d’une trop grande quantité d’énergie peut causer des ballonnements ou des problèmes digestifs.

Hydratation et électrolytes
Ce n’est pas uniquement beaucoup de liquide, mais également des électrolytes qui sont perdus via la transpiration. Par conséquent, dès le début, il est important de boire régulièrement et de tenir compte de la sensation de soif, qui, sur la base d’observations scientifiques reste l’indicateur le plus fiable. Pour des raisons physiologiques de la nutrition, nous recommandons la consommation des boissons glucido-électrolytiques COMPETITION®, LONG ENERGY ou ULTRA COMPETITION. L’avantage de ces boissons, est qu’elles fournissent à l’organisme de précieux électrolytes, du liquide et naturellement aussi de l’énergie nécessaire sous forme hypotonique. Ces boissons sont également exemptes d’acide, offre un large spectre de glucides et ne sont que légèrement aromatisées, ce qui les rend très digestes.

Mise en pratique
En pratique, il est rarement possible d’emporter ses propres boissons lors d’un marathon. En effet, les organisateurs ne proposent que rarement une zone de ravitaillement individuelle, fait connu dans les milieux sportifs professionnels. Pour cette raison, nous recommandons d’emporter quelques LIQUID ENERGY GELS (fixés à la ceinture de course), afin de pouvoir réguler la consommation d’énergie et d’électrolytes. En règle générale, il faut compter 1 - 1,5 tubes de LIQUID ENERGY GEL, soit 60-80 g de glucides répartis sur une heure. Le mieux est d’en prendre juste avant les points de ravitaillement, afin de pouvoir couvrir les besoins hydriques qui en découlent.
Le choix des gels (LIQUID ENERGY PLUS, BCAA, PURE ou SALTY) se fait en fonction des préférences de goût de chacun. Les gels sont faciles à combiner. En cas de grande chaleur, le gel LIQUID ENERGY SALTY constitue une bonne alternative, notamment du point de vue du goût. En effet, il contient plus de sel, a un goût épicé-salé et est moins sucré. En cas de durée de compétition croissante, de températures élevées, de tendances aux crampes, nous recommandons l’utilisation de SALT CAPS en tant que source supplémentaire en électrolytes (env. 1-2 capsules par heure).

Performance Optimizer
Quiconque devant composer avec des durées de compétition croissantes ou plus généralement avec des crampes musculaires, peut utiliser le shot MUSCLE RELAX en tant que support. Cette solution à boire au goût pickles, aigre-forte, active les récepteurs neurosensoriels et aide ainsi à normaliser la fonction musculaire.

APRES LA COMPETITION

Une prompte régénération est profitable
La phase de régénération commence immédiatement après l’arrivée. Le plus vite sera le mieux pour l’organisme, même s’il n’y a pas encore de sensation de faim à ce moment-là.

Les trois facteurs suivants sont essentiels à une régénération rapide:

• Reconstitution des réserves de glycogène grâce à des glucides facilement assimilés.
• Réhydratation au moyen de liquide et d’électrolytes.
• Restauration / réparation des muscles grâce aux protéines.

Les athlètes d’élite consomment, dans les 30 minutes suivant l’arrivée, une boisson professionnelle pour la régénération contenant env. 20 à 30 g de protéines afin de couvrir tous les éléments importants de la manière la plus simple et la plus efficace possible. Pour ce faire, les produits les plus fréquemment utilisés sont PRO RECOVERY, RECOVERY SHAKE ou WHEY ISOLATE 94. Le RECOVERY DRINK (associé à une ampoule d’AMINO 12500) a également fait ses preuves grâce à la taille pratique de ses portions.

Auteur: Remo Jutzeler
Chef Recherche et Développement chez SPONSER SPORT FOOD
Dipl. Ing. Technologie alimentaire HES
MAS Nutrition et santé ETHZ

10. 09. 2019
À l'article »

Plus d'articles

Combines ton produit

Whey Isolate 94/ Whey Protein 94 Détails de l'information
dès CHF 29,50
CHF 29,50
  • Whey de lactosérum « nourri à l'herbe » de la plus haute qualité et valeur
  • Procédé de fabrication CFM doux pour une qualité...
CHF 52,00
  • La créatine améliore les performances lors d’efforts intensifs
  • Formule innovante, basée sur 3 matières premières
  • Maximum de qualité certifiée...
CHF 34,50
  • Huile de poisson hautement dosée en oméga 3 avec vitamine D3
  • Teneur unique élevée en EPA et DHA (idéal pour les athlètes)
  • Meilleure qualité,...
nouveau
CHF 3,00
  • Délicieuse barre chocolatée avec 50% de protéines
  • Sans enrobage de chocolat
  • Pauvre en lactose

Contexte et informations

Découvrez des informations passionnantes sur notre produit

Faits Scientifiques

À la vue d'ensemble »

Pour compléter les produits

CHF 12,50
  • Bouchon à vis plus sûr
  • Facile à nettoyer
  • Lavable au lave-vaisselle
CHF 3,00
  • Délicieuse barre chocolatée avec 50% de protéines
  • Sans enrobage de chocolat
  • Pauvre en lactose
PREMIUM WHEY HYDRO Détails de l'information
CHF 72,00
  • Matrice de haute qualité d’isolat et d’hydrolysats de protéines de petit-lait
  • Renforcé avec du HMB pour une phase catabolique raccourcie
  • Avec...
Smartshake™ Original Shaker Détails de l'information
CHF 6,00
  • Les gouttes ne s'échappe pas
  • Contient un réservoir à poudre
  • Capacité de 600 ml
CHF 2,50
  • barre aux protéines et aux glucides avec 36% de protéines
  • teneur réduite en sucre
  • avec protéines de lait et hydrolysat de protéines de...
CHF 2,30
  • Barre aux protéines et aux glucides avec plus de 34% de protéines
  • Protéines de lait de haute qualité
  • Avec enrobage de...

• Shaker de qualité avec une capacité de 500 ml
• Approprié pour le lave-vaisselle, le micro-ondes et le congélateur...

Gourde originale 750ml Détails de l'information
CHF 2,00
  • Sans plastifiant ni bisphénol A
  • Lavable au lave-vaisselle
  • Convient pour les boissons jusqu'à 60°C